SNV
02.08.2012
Gestion de la santé dans l’entreprise

Une plus grande satisfaction des collaborateurs, une productivité plus élevée et une meilleure image ne sont qu’une sélection parmi les avantages d'une gestion de la santé dans l’entreprise (GSE). Pour cela, il est nécessaire non seulement d’investir dans la santé de chaque collaborateur, mais aussi dans celle de l'organisation entière.

De plus en plus d’entreprises le reconnaissent et se demandent parallèlement comment optimiser leurs activités dans cette optique. Avec la nouvelle norme DIN SPEC 91020 «Betriebliches Gesundheitsmanagement», qui a été présentée par B•A•D Gesundheitsvorsorge und Sicherheitstechnik GmbH et le DIN (organisme allemand de normalisation) à Berlin, il existe désormais une norme globalement acceptée pour ce domaine.

La spécification fixe des exigences pour un système GSE et fournit à des organisations de tout type, secteur ou taille de l’aide dans la mise en place et l’introduction d’un tel système GSE. Elle peut en outre servir de base à une certification accréditée. La norme DIN SPEC a été initiée par B•A•D GmbH auprès de DIN et développée par un comité d’experts.

La gestion de projet et la publication de la norme DIN SPEC, qui peut être acquise auprès de la maison d’édition Beuth Verlag, sont gérées par le centre de coordination de normalisation du système de management (KoSMaS) au sein du DIN (organisme allemand de normalisation). Le DIN s’est assuré que les systèmes GSE déjà présents sur le marché puissent être largement pris en compte par la nouvelle DIN SPEC 91020 et que tous les cercles intéressés par le sujet puissent être impliqués dans le processus d’élaboration.

«Le succès lors de l’introduction et la mise en place d’une GSE ne peut être assuré que si des conditions-cadres, des structures et des processus adéquats sont créés au sein de l’entreprise. La nouvelle spécification fixe ces exigences pour un système GSE», explique le professeur Bernd Siegemund, président de la direction de B•A•D GmbH.

C’est ainsi par exemple que l’environnement de l’organisation joue un rôle dans la spécification. Car une GSE ne peut bien fonctionner que si des groupes de référence et des facteurs externes influents sont pris en considération. Un autre aspect concerne le comportement de la direction au sein de l’entreprise. Un système GSE ne rencontre le succès que si le thème de la santé est ancré dans les processus clé de la direction de l’entreprise et si la politique de santé fait partie intégrante de la politique d’entreprise. Une procédure systématique et stratégique constitue une autre exigence dans la spécification. Pour cela, il est nécessaire de procéder à une phase de planification et d’analyse adéquate, en ce qui concerne par exemple les chances et les risques pour la santé, et de fixer des objectifs concrets.

Dans la phase de mise en place, l’entreprise doit mettre à disposition toutes les ressources et compétences nécessaires, mais aussi appliquer une communication interne adéquate et fournir une documentation. De plus, une organisation devrait surveiller en permanence le potentiel d’optimisation (évaluation) du système GSE et le corriger en conséquence, pour ne citer que quelques autres conditions-cadres.


Commandez la DIN SPEC 91020 dans notre shop (seulement en allemand) …
 

Vous souhaitez un conseil personnalisé ?
NEWS ARCHIVES :
Ici vous trouverez toutes les informations en provenance de Suisse et l'étranger.

Choisissez le type de nouvelles:
Sélectionnez le mois: