SNV
Nouvelles générales
22.03.2017
Journée mondiale de l’eau 2017

L’eau, c’est la vie. Mais quand l’eau est impropre à la consommation, elle peut tuer. Une situation vécue au quotidien des millions de personnes dans le monde. C’est pour les aider à obtenir ce dont elles sont privées que l’on célèbre chaque année la journée mondiale de l’eau.

Au moment où vous lisez ces lignes, 663 millions de personnes n’ont pas accès à une eau propre à la consommation. Privées de ce droit élémentaire, elles doivent consommer de l’eau potentiellement mortelle. 2,4 milliards de personnes – un habitant de la planète sur trois – n’ont pas accès à des toilettes dignes de ce nom et contribuent ainsi à répandre dans l’environnement des pathogènes potentiellement dangereux. Et vous-même: pourriez-vous vivre sans eau potable de bonne qualité ?

Chaque année, la journée mondiale de l’eau est célébrée le 22 mars. Pour la SNV, c’est l’occasion de s’assurer que ses normes sont aussi au service de ceux qui sont privés d’eau ou qui en manquent. Fuites d’eau dans des réseaux défectueux – des milliards de litres sont ainsi perdus –, empoisonnement au plomb, traitement des effluents, partout, les normes apportent une contribution concrète à la résolution du problème de l’eau.

La Journée 2017 est consacrée à la récupération des eaux usées. L’occasion pour nous de nous demander comment les normes peuvent remédier à l’utilisation non durable de l’eau. Dans les domaines couverts par ses normes, de bonnes pratiques en matière d’utilisation et de traitement des eaux sont préconisées dans des domaines aussi divers que les services dans le secteur de l’eau, l’irrigation agricole, la fabrication industrielle, le bâtiment et le génie civil.

Grâce au traitement et au recyclage des eaux, l’agriculture devient possible dans le désert, l’activité économique peut décoller, des groupes humains peuvent prospérer.
La nouvelle série de normes ISO 16075 sous l’égide du comité technique ISO/TC 282,  porte sur la réutilisation des eaux usées dans l’irrigation. Un nouvel accord d’atelier international (IWA 20), mis au point avec l’Association israélienne de normalisation (Standards Institution of Israel) préconise la généralisation de l’irrigation durable au goutte-à-goutte. Deux exemples parmi d’autres de la contribution qu’apportent les normes ISO à la lutte contre le gaspillage de la ressource hydrique.

L’eau est indispensable à la vie et vitale pour le développement inclusif et durable. C’est pour cela que l’eau est au cœur de l’Agenda 2030 du développement durable, et plus particulièrement de son Objectif n° 6 centré sur la propreté et l’assainissement de l’eau.

Pour qu’en 2030, toute l’humanité ait accès à une eau potable sûre et économique, il faudra investir dans les infrastructures, mettre en place les systèmes d’assainissement, des égouts, promouvoir les mesures d’hygiène, mais aussi faire avancer la normalisation internationale. Car, dès à présent, plus de 500 normes contribuent au bon fonctionnement du cycle de l’eau et permettent à la vie sous toutes ses formes de prospérer sur notre planète.

Pour en savoir plus sur les normes ISO consacrées à l’eau, plongez-vous dans la brochure L’ISO et l’eau.

Zoomer infographie




Vous souhaitez un conseil personnalisé ?
NEWS ARCHIVES :
Ici vous trouverez toutes les informations en provenance de Suisse et l'étranger.

Choisissez le type de nouvelles:
Sélectionnez le mois: