SNV
02.08.2012
Normalisation: une nouvelle discipline en europe

Les parties prenantes s’accordent à penser que des opportunités devraient être données à un plus grand nombre d’Européens afin qu’ils en sachent plus sur les normes et la normalisation

Dirigeants, professionnels de l’éducation, gouvernements et institutions de l’UE admettent que l’accent doit être mis pour éveiller la conscience et améliorer les connaissances en matière de normes et de normalisation. Telle est la principale conclusion d’une conférence portant sur l’enseignement de la normalisation qui s’est tenue à Bruxelles et qui était organisée conjointement par les organisations de normalisation européennes, le CEN, le CENELEC et l’ETSI.

Le First European Dialogue on Education about Standardization (premier dialogue européen sur l’enseignement de la normalisation) a entraîné la participation de plus de 90 délégués parmi lesquels des représentants du monde des affaires et de l’industrie, de l’enseignement supérieur, des gouvernements et de la Commission européenne, ainsi que des organisations de normalisation nationales et européennes. De manière générale, les participants ont estimé que l’Europe avait besoin de rattraper son retard par rapport à d’autres parties du monde, notamment de nombreux pays asiatiques, où les étudiants et les professionnels peuvent bénéficier plus facilement d’un enseignement sur la normalisation durant leurs études et/ou leur formation professionnelle.

Il existe notamment un besoin impérieux de matériel susceptible d’être utilisé au cours des études supérieures et de la formation professionnelle en vue d’expliquer les bénéfices de la normalisation pour les entreprises, les secteurs économiques et pour la société dans son ensemble. Heureusement, un précieux travail a déjà été réalisé et les participants ont pris connaissance des exemples positifs tirés d’activités d’enseignement et de formation développées et instaurées dans différents pays (en Europe et ailleurs).

Le CEN (Comité Européen de Normalisation), le CENELEC (Comité Européen de Normalisation Electrotechnique) et l’ETSI (European Telecommunications Standards Institute) préparent actuellement une stratégie conjointe sur l’enseignement en matière de normalisation. L’objectif est de se fonder sur des pratiques existantes, d’éveiller la conscience pour des solutions pertinentes et d’obtenir une base pour développer de nouvelles initiatives avec des partenaires concernés pour les prochaines années.

Elena Santiago Cid, directrice générale du CEN et du CENELEC, explique l’importance pour l’économie européenne d’inclure la normalisation dans le cursus étudiant: «Dans le contexte de la crise économique actuel, l’Europe a besoin plus que jamais de rester compétitive et novatrice. La normalisation participe à la compétitivité et à l’innovation, et il est donc crucial que nous permettions à la population active actuelle et future de bénéficier d’un enseignement sur la normalisation. Des efforts supplémentaires doivent être réalisés à travers l’Europe et ce message doit être adressé et compris à tous les niveaux.»

Source: CEN – CENELEC – ETSI, communiqué de presse, Bruxelles, le 29 juin 2012


Vous souhaitez un conseil personnalisé ?
NEWS ARCHIVES :
Ici vous trouverez toutes les informations en provenance de Suisse et l'étranger.

Choisissez le type de nouvelles:
Sélectionnez le mois: