31.05.2021 // New standards and products

Adoption du projet de normalisation pour le diagnostic d’aptitude professionnel

de Lea Leibundgut

Il concerne non seulement les candidats à un poste de cadre, mais aussi les étudiants, par exemple : le certificat d’évaluation et de vérification des compétences permet de postuler à un poste de cadre ou à une formation professionnelle. Dans la pratique, il existe cependant d’importantes différences en termes de qualité pour l’évaluation du diagnostic d’aptitude. Un processus normalisé reposant sur une approche scientifique est moins sujet aux biais cognitifs et aux erreurs de raisonnement.

Adaptation de la norme allemande et introduction d’un certificat personnel
La Fédération Suisse des Psychologues (FSP) souhaite mettre en œuvre la normalisation du diagnostic d’aptitude professionnel en deux temps.

Dans un premier temps, la FSP souhaite adapter la norme allemande DIN 33430 « Exigences au diagnostic d’aptitude professionnel » aux besoins des groupes cibles suisses, conjointement avec l’Association Suisse de Normalisation (SNV), afin de la publier en tant que Norme Suisse (SN). Dans un deuxième temps, la FSP prévoit d’introduire une certification personnelle destinée aux spécialistes du diagnostic d’aptitude professionnel.

Le 20 avril 2021, la SNV et la FSP ont communiqué conjointement sur ce projet de normalisation adopté entre-temps. Consultez la vidéo suivante pour découvrir un enregistrement des présentations de la FSP et de la SNV en allemand. Les points importants relevés lors de la partie consacrée aux questions sont indiqués ci-dessous.

Norme allemande pour la collection nationale de normes suisse
La norme allemande DIN 33430 est une norme de service qui décrit les critères de qualité pour le diagnostic d’aptitude professionnel. Cette norme s’adresse en premier lieu aux prestataires de services d’évaluation des aptitudes professionnelles, mais aussi aux donneurs d’ordre et aux responsables du personnel. L’application de la norme permet d’éviter les mauvaises décisions et les conséquences économiques, sociales et individuelles négatives qui en résultent pour les organisations et les autres groupes cibles, en raison d’évaluations d’aptitude inadéquates.

La FSP a demandé à la SNV d’adapter la norme DIN 33430 et de l’intégrer dans la collection nationale de normes suisse. La proposition a été approuvée après consultation d’experts internes et externes. Le travail consistant à adapter la norme peut maintenant commencer. La norme sera adaptée aux besoins des parties prenantes suisses en collaboration avec les experts intéressés, sous la direction technique de la FSP, et publiée en tant que Norme Suisse en allemand et en français.

Adaptation de la norme DIN 33430 par le comité de normalisation de la SNV
L’adaptation effective aux conditions suisses se fera au sein du comité national de normalisation INB/NK 3168 Occupational Health and Safety (OHS), sous la direction procédurale de la SNV. Les groupes cibles intéressés peuvent participer à l’adaptation de la norme en devenant membres de la SNV et apporter leur point de vue. Les normes doivent être élaborées par consensus des experts impliqués. La SNV veille au respect des règles du travail de normalisation international et répond aux questions du comité d’experts relatives à la normalisation. L’expertise technique est fournie par les experts qui collaborent.

D’une norme allemande à une Norme Suisse
Les experts discuteront du contenu actuel de la norme DIN 33430 et soumettront leurs propositions d’amendements. L’objectif défini est de rester au plus près de la norme DIN 33430. Cela signifie que le champ d’application de la norme doit être conservé, mais que son contenu peut être adapté, complété ou partiellement supprimé.

Lorsqu’un consensus a été obtenu, la norme est soumise à un sondage public. A ce stade, les cercles intéressés extérieurs au comité peuvent également faire part de leurs suggestions. Dans le même temps, la commission vote l’adoption ou le rejet du projet élaboré. La condition indispensable pour la publication d’une Norme Suisse est que la majorité des experts du comité ayant le droit de voter votent en faveur de la publication.

La norme comme base de certification personnelle pour la FSP
Dans sa version actuelle, la norme DIN 33430 contient des critères d’exigence vérifiables pour les prestataires de services d’évaluation des aptitudes professionnelles et convient donc à la certification de leurs processus et/ou systèmes.

La norme DIN 33430 adaptée et publiée en tant que Norme Suisse doit, à terme, servir de base pour la certification personnelle par la FSP. En concertation avec des représentants des hautes écoles, du secteur public, du secteur privé et de diverses associations, la FSP définit les critères d’acceptation et élabore une procédure d’examen adéquate. La SNV elle-même ne propose pas de service de certification.

Participation au comité de normalisation
Les spécialistes intéressés peuvent contribuer à l’adaptation de la norme DIN 33430. La première réunion du groupe de travail se tiendra en juin 2021.

La norme DIN 33430 n’est actuellement disponible qu’en version allemande. Pour cette raison, les discussions pendant l’élaboration de la norme se tiendront en allemand standard.

Si vous êtes intéressé(e), veuillez contacter Mme Lea Leibundgut, lea.leibundgut@snv.ch │tél. : +41 52 224 54 21.

Questions et réponses à propos du projet de normalisation

Qui peut participer à l’élaboration de la norme ?
Tous les experts intéressés peuvent s’inscrire pour devenir membre de l’Association Suisse de Normalisation (SNV) au sein du comité de normalisation INB/NK 3168 et participer à l’élaboration de la norme. Mme Lea Leibundgut vous expliquera volontiers la marche à suivre : lea.leibundgut@snv.ch │tél. : +41 52 224 54 21.

Pourquoi est-il nécessaire de cotiser et de devenir membre de la SNV pour participer à l’adaptation de la norme DIN 33430 ?
L’Association Suisse de Normalisation (SNV) n’est pas une institution étatique, mais une association de droit privé soumise à des impératifs de rentabilité. La SNV finance ses activités en tant qu’organisation de normalisation désignée par la Suisse grâce aux cotisations de ses membres et au produit de la vente des normes qu’elle publie. Comme dans d’autres pays européens, la Suisse applique le principe selon lequel la normalisation relève de l’économie et, par conséquent, selon lequel les personnes ou les organisations qui bénéficient des normes participent également au développement et au maintien du travail de normalisation.

Combien coûte une adhésion à la SNV ?
La cotisation annuelle est calculée sur la base du règlement sur les cotisations de la SNV.
Faites une demande pour une offre gratuite d’adhésion au comité INB/NK 3168 ici .

Qui délivrera le futur certificat personnel ?
La FSP définira les critères du certificat personnel avec les représentants du secteur public, du secteur privé et des différentes associations. Elle se chargera également de certifier les spécialistes du diagnostic d’aptitude.

Je voudrais participer à l’élaboration des critères du certificat personnel. Où puis-je m’inscrire ?
Veuillez contacter Mme Annick de Buman pour plus d’informations : annick.debuman@fsp.psychologie.ch │ tél. : +41 31 388 88 40.

 

to the news overview

What is the sum of 5 and 1?

All your data will be treated as strictly confidential and will only be used for the purposes of answering your query. For details on how your data will be processed, please refer to our Privacy Statement.

Back to top
Languages available