Histoire SNV #3 : Touring Club Schweiz (TCS)

L’institution la plus importante en matière de mobilité

Le TCS est considéré en Suisse comme l’institution par excellence lorsqu’il est question de mobilité. Depuis 125 ans, l’organisation se penche sur les questions du transport des personnes. Presque chaque adulte sait qu’il peut appeler le TCS en cas de panne de son véhicule ou se fier à l’évaluation du TCS en matière d’essais de véhicules. Ses tests indépendants effectués sur des véhicules, pneus et sièges enfants sont une source fiable et probante pour tous les consommateurs et médias suisses. Dans cet article, nous souhaitons vous montrer dans quelle mesure l’équipe TCS responsable des essais est confrontée presque quotidiennement à des normes.

Le laboratoire d’essais du TCS est géré par le département Conseil en mobilité de Schönbühl (BE). L’espace et l’infrastructure dont il dispose lui permettent de concevoir et de réaliser des essais sur des véhicules, des composants et des produits. Les nouvelles technologies et les nouveaux véhicules, les systèmes de stockage d’énergie, la consommation et l’autonomie des deux-roues et des voitures y sont également testés, élargissant ainsi l’horizon des tests de véhicules classiques.

Les normes comme base pour le laboratoire d’essais du TCS
Pour les laboratoires de tests, les normes constituent une base importante permettant de s’appuyer sur des exigences uniformes et générales lors des essais. C’est le cas également du TCS, comme le confirme Erich Schwizer, expert Conseil en mobilité auprès du laboratoire d’essais du TCS. Les essais relatifs à la mobilité sont réalisés en majorité dans le laboratoire d’essais du TCS à Ittigen. Celui-ci a vu le jour en 2020 et fait battre le cœur de tout laborantin. Ici, la préparation et les analyses de presque tous les tests imaginables sont possibles : des essais sur des vélos électriques, des drones et des voitures jusqu’à la mesure des gaz d’échappement de particules de poussières fines.

Dans le laboratoire d’essais, des tests sont préparés ou réalisés presque tous les jours. Pour ce faire, l’équipe responsable des essais définit tout d’abord les bases correspondantes. Celles-ci s’appuient presque toujours sur les normes existantes du domaine concerné, par exemple la norme SN EN 15194 pour les vélos de trekking électriques, car elles garantissent que les exigences fondamentales sont choisies de manière homogène. En fonction de l’objectif et de l’objet du test, Erich Schwizer et les collègues de son équipe choisissent ensuite les critères supplémentaires devant être contrôlés.

Test annuel des sièges enfants
Il explique le processus à l’aide du test des sièges enfants, que le TCS réalise tous les ans depuis 1968 et qui retient une grande attention en Suisse. En effet, les jeunes parents veulent le meilleur pour leurs enfants, c’est pourquoi il leur importe de leur offrir confort et sécurité lors des déplacements. Ainsi, la tâche de l’équipe d’essais consiste non seulement à contrôler le respect des dispositions légales mais aussi et surtout à examiner le maniement et, par exemple, la compatibilité cutanée des sièges. Dans ce cas, les normes sont appliquées lors du contrôle des substances nocives. Il s’agit par exemple des normes SN EN 71-3 et SN EN 71-9+A1 « Sécurité des jouets » ainsi que de la norme SN EN ISO 14184 « Textiles - Dosage du formaldéhyde » . Les résultats sont publiés une fois par an. Les résultats actuels peuvent être consultés dans le guide publié en commun par le TCS et le bpa « Sièges enfants 2020 » . La recommandation du TCS « excellent » ou « vivement recommandé » est une distinction impayable pour les prestataires et est bien meilleure que n’importe quel argument marketing.

Impressions du test d’installation :

le contrôleur traite la liste.

Impressions du test d’installation :

les sièges enfants sont-ils adaptés au véhicule ?

Application pratique :

montage stable et sécurisé.

Description vidéo : évaluation de la protection en cas de collision frontale à 64 km/h au moyen de capteurs d’accélération et d’une analyse vidéo.

Utilisation croissante de pneus avec système de roulage à plat
Nous avons demandé à Erich Schwizer, qui a une longue expérience en matière de normes, s’il déplore l’absence d’une norme particulière. Sans hésiter, il mentionne immédiatement les pneus Run Flat, pour lesquels il n’existe pas encore de norme. Ces pneus avec système de roulage à plat permettent au conducteur du véhicule de rouler encore quelques kilomètres en toute sécurité jusqu’au prochain garage même après une crevaison. Les voitures – notamment les SUV – sont de plus en plus fréquemment équipées de pneus Run Flat parce que ceux-ci rendent la roue de secours superflue, ce qui permet de gagner de la place dans le coffre. Mais jusqu’ici, on ne reconnaît pas les caractéristiques particulières des pneus Run Flat de l’extérieur. Erich Schwizer est convaincu qu’un marquage du pneu indépendant du fabricant apporterait une aide. Peut-être une idée pour définir une nouvelle norme et faire le lien entre le TCS et l’Association Suisse de Normalisation (SNV) ? En effet, les membres de la SNV, comme le TCS, sont la force motrice dans l’élaboration de nouvelle normes.

En 2021, le TCS fête ses 125 ans
125 ans d’histoire riche en traditions pour l’intérêt public : depuis le début, le TCS s’est fixé comme tâche principale de représenter les intérêts de ses membres, au départ des cyclistes et quelques années plus tard, des automobilistes. Au cours de son histoire, le TCS a toujours été confronté aux problèmes liés à la circulation routière ainsi qu’aux questions concernant les redevances sur le trafic routier. Même si les questions de fond sur lesquelles le TCS se penche sont toujours les mêmes aujourd’hui, il a fallu reconnaître au fil du temps que le TCS, dont la tâche est de défendre les intérêts de ses membres, ne peut pas poursuivre uniquement des intérêts purement « automobiles ». Parallèlement à sa croissance, le devoir de ne pas seulement prendre en compte l’intérêt général de ses membres mais aussi celui du peuple suisse a grandi lui aussi. Ainsi, les services que le jeune club proposait étaient axés à la fois sur l’intérêt commun et sur les besoins des différents membres.

C’est grâce à cette philosophie d’entreprise, qui consiste à proposer des solutions à tout moment et à étendre ses services – une philosophie qui a fait ses preuves hier et aujourd’hui et qui continuera d’être appliquée à l’avenir –, que le TCS est passé du simple club de cyclistes à la plus grande association suisse des usagers de la route. Même s’il existe aujourd’hui d’autres moyens de transport, si des barrières ont été supprimées et si les horizons se sont élargis, l’objectif est resté le même pour cette organisation de protection des consommateurs décisive dans le domaine de la mobilité : toujours être aux côtés de ses membres et leur offrir une aide, une protection et des conseils.

Découvrez-en plus dans la vidéo d’anniversaire

Source: www.tcs.ch/fr

Erich Schwizer

L’ingénieur automobile Erich Schwizer travaille depuis 30 ans pour le Touring Club Suisse. En tant qu’expert Conseil en mobilité, il est entre autres responsable de la réalisation d’innombrables tests, sur mandat du TCS lui-même ou de tiers. Avec les huit collègues de son équipe, il contrôle différents thèmes et produits. Les normes les accompagnent toujours dans leur travail, puisqu’elles constituent la base des tests.

Erich Schwizer

Expert Conseil en mobilité du TCS

SI_Pfeil_recht_weiss
Veuillez calculer 4 plus 5.

Nous traitons vos données de manière confidentielle et nous les utilisons uniquement pour répondre à votre demande. Vous trouverez des informations sur la manière dont nous traitons vos données dans notre Déclaration de confidentialité.

Retour en haut
Langues disponibles