Le monde complexe des normes expliqué simplement

La série d’histoires de cette année a pour but d’expliquer l’univers complexe des normes de façon simple et compréhensible. L’accent est mis sur le déroulement du processus de normalisation, sur l’importance des normes pour la pratique et sur la valeur ajoutée de la norme en résultant. Les acteurs/-trices principaux/-ales sont des personnes qui sont essentielles pour le processus de normalisation. Nous espérons permettre, avec la parution mensuelle de ces histoires, une meilleure compréhension du travail de normalisation et de ses nombreuses facettes.

Histoire SNV #11 : Sauver des vies humaines lorsqu’il fait noir

Vous vous trouvez dans un grand bâtiment qui ne vous est pas familier. Tout à coup, la lumière s’éteint et il fait complètement noir. Et maintenant ? L’éclairage de secours prend le relai. Il vous oriente ou vous guide de façon sûre hors du bâtiment et vous éloigne de tout danger potentiel. En Suisse, la législation en matière d’éclairage de secours est complexe car elle est traitée par trois instances, à savoir la loi sur le travail, la protection incendie et la loi sur les installations électriques. Les intérêts, les dispositions et les objectifs sont donc pluriels. Depuis plus d’une décennie, l’Association suisse pour l’éclairage (SLG) s’engage sur ce terrain délicat, dévoile les contradictions et les rend transparentes pour toutes les parties. Avec la conception d’une norme suisse, son travail atteint un niveau supérieur. Nous avons discuté avec Markus Christen, Directeur du groupe spécialisé « Éclairage de secours ».

Plus d'informations

Histoire SNV #10 : En quoi 2 minutes de plus peuvent compter pour la sécurité

La sécurité est une priorité maximale pour les machines d’électroérosion. En effet, le danger qui guette lorsqu’on utilise cette machine est invisible : le courant électrique. Celui-ci peut causer des blessures douloureuses à l’utilisatrice ou à l’utilisateur. Contrairement à d’autres régions économiques, l’Europe a ancré dans la loi des prescriptions de sécurité sévères à l’attention des fabricants de machines. Lors du renouvellement de la norme ISO 28881:2022 « Machines-outils – Sécurité – Machines d’électro-érosion », le groupe de travail a donc collaboré étroitement avec les conseillères et conseillers dits « Consultants en normes harmonisées » (Harmonized Standards Consultants – HAS). Nous nous sommes entretenus avec Orio Sargenti, président du comité « ISO/TC 39 – Machines-outils », à propos de la révision de 2022.

Plus d'informations

Histoire SNV #9 : Solution suisse, qualité suisse : l’apprentissage

L’apprentissage suisse est unique en son genre. Il permet une entrée optimale dans le monde du travail, assure aux jeunes d’avoir pour la première fois un revenu propre, favorise l’autonomie et laisse les portes ouvertes à une formation académique ou spécialisée. Ça ressemble à une « success story ». À première vue, c’est tout à fait le cas. Cependant, d’autres parcours de formation lui font concurrence et il a un peu perdu de son éclat d’antan. Le comité « Charte de la formation professionnelle » a reconnu les défis de notre temps et a élaboré un guide en vue d’améliorer la qualité de l’apprentissage. À l’occasion de l’apparition de cet outil de travail pragmatique, nous avons parlé avec Adrian Krebs qui a participé à son élaboration.

Plus d'informations

Histoire SNV #8 : La qualité, c’est...

L’ISO 9001 est considérée comme la grande dame parmi les systèmes de gestion. C’est de loin la norme la plus connue au monde. La mise à jour et les ajustements réguliers aux nouvelles spécificités du marché sont des éléments cruciaux pour la survie du système. En 2020, un vote devait permettre de décider si et comment l’ISO 9001:2015 devait être modifiée. Lors du vote sur la révision, quelque chose d’inattendu s’est produit : le choix de la révision n’a pas fait l’unanimité. Dans une entrevue avec Thomas Krähenmann, le président du comité miroir suisse « INB/NK 140 Gestion et assurance qualité », nous discutons des coulisses, de la suite du processus et de l’importance constante de la qualité.

Plus d'informations

Histoire SNV #7 : Comment les normes déterminent le facteur de protection solaire (SPF)

Les valises sont bouclées pour les vacances, et on y a également placé quelques flacons de crème solaire pourvus de l’indice SPF 30 ou 50. Mais comment ce facteur est-il testé ? Le test le plus courant, que l’on désigne de méthode de référence (ISO 24444:2019), fait depuis longtemps l’objet de critiques, entre autres pour des préoccupations éthiques. En 2006, l’UE a recommandé de donner la priorité aux méthodes de test in vitro. Ce fut le coup d’envoi d’une recherche plus approfondie, cependant, force est de constater qu’il est très difficile de mettre en œuvre cette recommandation de méthode SPF in vitro. Le premier essai échoua après 10 ans. Afin de n’exclure aucune méthode, le SDM démarra en 2018 l’initiative «ALT-SPF» (méthodes SPF alternatives). Au cours des deux dernières années, un essai circulaire remarquable et unique par son ampleur a été mené dans dix pays sous la direction de l’association professionnelle de l’industrie cosmétique « Cosmetics Europe ». Les résultats sont attendus à l’automne. Nous nous sommes entretenus avec Uli Osterwalder, président de l’ISO/TC 217 et co-initiateur de l’ALT-SPF au sujet de cette prestation impressionnante.

Plus d'informations

Histoire SNV #6 : développer les bonnes idées au bon moment

Dans nos histoires, nous avons déjà eu maintes fois l'occasion de découvrir différents groupes de travail ISO et leurs tâches. Mais que sont les « Ad Hoc Group » ? Ils ont toujours les yeux et les oreilles ouverts sur un marché spécifique pour percevoir les besoins changeants ou les nouveaux développements. Ils soumettent à leur comité technique (TC) des thèmes à discuter, qui aboutiront, le cas échéant, à de nouveaux standards. L'un des comités les plus récents est le « TC 322 Finance durable », créé en 2018. Franz Knecht dirige le comité ISO/TC 322 AHG 2 « Développements standard futurs » qui en fait partie. Il nous explique comment les nouveaux sujets sont évalués au sein de ce comité.

Plus d'informations

Histoire SNV #5 : une norme pour réussir l’inclusion

Le recyclage est depuis longtemps une activité mondiale. La chaîne de création de valeur implique aussi bien des individus qui s’occupent de la collecte que des groupes mondiaux qui retraitent les précieuses matières premières. Dans les pays en voie de développement, une part importante de cette activité se déroule dans le secteur informel. La norme « ISO 59014 », qui doit être développée, crée un pont entre le secteur informel et le secteur formel et améliore ainsi la qualité de vie de nombreux travailleurs et travailleuses dans le monde entier. Le Sonia Valdivia, coordinatrice du groupe de travail ISO, nous a donné un aperçu du monde du recyclage et de la nouvelle norme.

Plus d'informations

Histoire SNV #4 : Système de management en vue !

La navigation fluviale connaît un succès grandissant à travers le monde. Soit parce que les Etats se sont fixé des objectifs ambitieux pour la délocalisation du transport vers l’eau, soit parce que cette façon de voyager est de plus en plus appréciée. Cet afflux s’expose à des défis tels que la baisse des niveaux d’eau, l’évolution des consciences en matière de développement durable, le manque de conducteurs de navires licenciés ou encore l’absence d’un système de management global. Le temps est donc venu de changer de cap afin de suivre une norme uniforme sur toutes les eaux intérieures, tout en promouvant la décarbonation. Le nouveau projet de norme Système de management pour la sécurité et la durabilité ISO/CD 28701 est basé sur les principes ESG et uniformise les réglementations régionales existantes en un système international certifiable. Nous nous sommes entretenus avec Sascha Gill, qui fait partie des initiateurs et est le coordonnateur du groupe de travail ISO/TC 8/SC 7/WG 1.

Plus d'informations

Histoire SNV #3 : L’économie circulaire sur toutes les lèvres

L’ISO est au cœur de l’actualité sur les thèmes les plus variés et a souvent une longueur d’avance sur les gouvernements. Les normes sont créées de manière pragmatique là où les conditions-cadres politiques se font attendre. Les groupes de travail internationaux puisent dans un potentiel quasiment illimité de connaissances théoriques et pratiques, comme c’est le cas dans le domaine de l’économie circulaire. Le comité technique ISO/TC 323 publiera début 2024 un ensemble ambitieux réunissant trois normes. Nous nous sommes entretenus avec René Wasmer, président du comité de normalisation suisse INB/NK 174 « Environnement et durabilité » et co-créateur de cet ensemble de normes.

Plus d'informations

Histoire SNV #2 : D’une norme DIN à une Norme Suisse

Qu’est-ce que le diagnostic d’aptitude ? Il permet d’évaluer l’aptitude de collaborateurs à répondre aux exigences du poste à pourvoir : une grande responsabilité avec accès à des données sensibles. Des entretiens très simples, parfois même des évaluations de plusieurs jours, permettent de tester les capacités, les valeurs et la personnalité des candidates ou candidats dans leur environnement professionnel. Mais qui évalue et contrôle le diagnostic d’aptitude ? Jusqu’à présent, personne. En Suisse, le titre professionnel de diagnosticien-ne d’aptitude n’est pas protégé et, à l’exception de la loi fédérale sur la protection des données, ce champ professionnel n’est pas réglementé. Pour la Fédération Suisse des Psychologues FSP, il est grand temps de changer cet état de fait. L’idée : introduire une base normative commune sur laquelle fonder une certification pour obtenir le titre professionnel. Annick de Buman, responsable technique du groupe de travail « SN 33430 Exigences au diagnostic d’aptitude professionnel », nous a expliqué comment atteindre cet objectif.

Plus d'informations

Histoire SNV #1 : Pas à pas vers la norme – écoute et respect sont les maîtres-mots

Aujourd’hui, les consommateurs et consommatrices ne s’intéressent plus seulement au produit final, ils sont devenus plus critiques vis-à-vis de l’ensemble de la chaîne de création de valeur. Les achats durables gagnent en importance. Végétarien, végétalien, ovo-lacto-végétarien, ovo-végétarien, lacto-végétarien… la variété des principes selon lesquels le monde se nourrit ne cesse de s’accroître et de se complexifier. Lire les étiquettes lors de l’achat de produits alimentaires n’est plus une lubie, mais un besoin fondamental pour beaucoup. On attend de plus en plus une communication cohérente, transparente et basée sur la confiance, et on se laisse guider par les labels végétariens ou végétaliens. Il était grand temps de créer une norme ISO à cet effet.

Plus d'informations

Malheureusement, il n'y a pas de résultats pour ces critères de filtrage.

Quelle est la somme de 2 et 6 ?

Nous traitons vos données de manière confidentielle et nous les utilisons uniquement pour répondre à votre demande. Vous trouverez des informations sur la manière dont nous traitons vos données dans notre Déclaration de confidentialité.

Retour en haut
Langues disponibles