25.01.2021 // Nouvelles normes et nouveaux produits

Les températures montent

Le climat se trouve en état d’urgence. Mais nous pouvons encore faire beaucoup.

Les confinements entraînés partout dans le monde par le COVID-19 annonçaient une réduction des émissions de gaz à effet de serre et donc un espoir pour la planète. Mais cela n’a pas suffi. Les niveaux de dioxyde de carbone ont été plus élevés que jamais. (source : news.un.org) Ce n’est pas surprenant lorsqu’on pense que 2020 a été l’une des années ayant connu les conditions météorologiques les plus extrêmes. Des ouragans et des typhons dévastateurs en Asie du Sud-Est, des feux de forêt en Australie et en Californie, des inondations dangereuses en Afrique centrale complètent la liste.

La Nouvelle-Zélande a récemment rejoint les 1800 collectivités locales (source : climateemergencydeclaration.org) qui ont déclaré « l’état d’urgence climatique » et pourtant, les engagements pris par les gouvernements pour réduire les émissions de gaz à effet de serre et protéger notre planète semblent toujours plus de vaines promesses. Au cinquième anniversaire de l’accord de Paris sur le climat 2015, certaines organisations doivent prendre l’initiative au même titre que les gouvernements. Que peut faire votre entreprise pour réduire son impact environnemental et contribuer à atteindre l’objectif de zéro émission nette ?

Développement d’une culture propre et verte
Si une organisation accorde la plus grande priorité à l’impact environnemental et l’intègre dans tous les aspects de sa stratégie, les conditions sont réunies pour un changement positif. Savoir comment l’entreprise impacte actuellement l’environnement – de manière positive ou non – constitue une étape importante. Elle permet d’avoir conscience de la gestion des ressources et quelles activités entraînent les dommages les plus importants.

Des procédures solides et objectives pour les identifier constituent la base d’un système de management environnemental (SME) tel que la norme SN EN ISO 14001. Des informations complètes sur l’identification, la gestion, le contrôle et la régulation des thématiques environnementales conduisent souvent à une consommation plus efficace des ressources, une meilleure gestion des déchets, une baisse de la pollution et même une réduction des coûts. Par ailleurs, un SME poursuit une approche globale de sorte que de meilleurs résultats dans un domaine n’entraîne pas pour autant des dégradations dans un autre.

Calcul de l’empreinte carbone
Ce qui ne peut pas être mesuré ne peut pas être changé. Une approche reconnue à l’échelle internationale est un avantage puisque les chiffres sont comparables et qu’ils ont une signification pour les investisseurs et les parties prenantes à la lecture des rapports annuels.

La série de normes SN EN ISO 14064 offre là un outil approprié. La série en trois parties repose sur le Protocole des gaz à effet de serre (GHG Protocol) et est compatible avec la plupart des programmes GHG. Elle renseigne sur la quantification, le contrôle et la validation des émissions de gaz à effet de serre et est complétée par la SN EN ISO 14067 qui définit les principes, les exigences et les directives pour la quantification et le reporting de l’empreinte carbone des produits.

La prise de mesures concrètes
Même si une organisation connaît ses performances en termes d’impact environnemental, il est parfois difficile d’identifier les mesures concrètes à prendre. Avoir un cadre et une série de principes directeurs peut aider une entreprise à identifier les mesures qui seront efficaces, mais également pertinentes dans la perspective de son action globale.

Les normes telles que ISO 14080 « Gestion des gaz à effet de serre et activités associées — Cadre et principes des méthodologies applicables aux mesures en faveur du climat » aident les entreprises à développer leurs propres méthodes uniformes et comparables dans la lutte contre le changement climatique. Ce qui contribue à identifier des mesures et des procédures pour atteindre les objectifs, les évaluer et les motiver.

La norme ISO 14080 a été développée avec la participation d’organisations-clés telles que la Convention-cadre des Nations unies sur les changements climatiques (CCNUCC) et la Banque Mondiale pour s’assurer que les normes correspondent aux engagements et aux objectifs internationaux.

Augmentation de l’efficacité énergétique
Le type et la quantité d’énergie qu’une organisation consomme peut avoir un impact énorme sur ses émissions de CO2. Mais où commencer ? Disposer de bonnes stratégies et d’une consommation en énergie efficace est un point de départ solide. Mais une organisation a besoin d’objectifs clairs et mesurables ainsi que d’une méthode pour générer des données fiables. Par ailleurs, elle doit régulièrement être évaluée dans un objectif d’amélioration.

Si tout cela semble un peu compliqué, des processus et des directives clairs pourraient aider à les mettre en œuvre. Ainsi, la SN EN ISO 50001 décrit de manière détaillée comment développer un système de management de l’énergie comprenant de telles stratégies, des mesures et des améliorations continues. Elle offre également la possibilité de montrer aux collaborateurs, aux clients, aux investisseurs et à d’autres parties prenantes l’importance qu’accorde une entreprise à l’efficacité énergétique et qu’elle dispose de stratégies solides.

Investir dans un futur propre et vert
L’Association Suisse de Normalisation (SNV) travaille actuellement au développement d’une norme internationale sur les gaz à effet de serre. Cette norme s’intéresse à la quantification et au reporting des émissions de gaz à effet de serre des chaînes de transport. Par ailleurs, la SNV est représentée par ses expertes et ses experts dans les différents comités qui s’occupent des normes dans le domaine environnemental. « Economie circulaire » et « Finance durable » pour citer quelques exemples.

Souhaitez-vous participer au développement international de la norme ? Avez-vous des questions, des suggestions ou des commentaires ? Contactez-nous.

Votre contact pour plus d'informations :
Lukas Möhr, , Tél : +41 52 224 54 23

Retour à la vue d'ensemble

Veuillez additionner 2 et 7.

Nous traitons vos données de manière confidentielle et nous les utilisons uniquement pour répondre à votre demande. Vous trouverez des informations sur la manière dont nous traitons vos données dans notre Déclaration de confidentialité.

Retour en haut
Langues disponibles